Le désenvoûtement : comment se protéger de la magie noire

L’histoire du désenvoûtement

desenvoutement

Le désenvoûtement est présent depuis de nombreux siècles en Europe. Il appartient à la magie blanche, autrement dit, il fonctionne en suivant le principe des correspondances. L’idée de base de la correspondance est qu’il est possible d’influer sur une chose ou un être vivant par le biais d’un objet qui possède des similitudes physiques avec lui et qui est censé le représenter. Le désenvoûtement est l’un des actes magiques le plus ancien.

Des hypothèses le font remonter jusqu’à la préhistoire. Tout au long de l’histoire, des pouvoirs ont été prêtés à certaines plantes à cause de leur apparence. L’exemple le plus parlant est, bien sûr, la mandragore qui a une forme humanoïde et qui était réputée pour posséder de nombreuses vertus. Le désenvoûtement apparaît dans la sorcellerie occidentale depuis le XIIIe siècle au minimum. Il se réalisait alors avec des poupées de cire, de bois ou de chiffon, appelées dagydes.

Le principe de l’envoûtement de magie noire

Utilisation d’une effigie pour désenvoûter une personne

Le mot « désenvoûtement » est issu du latin vultu, qui signifie effigie ou figure. Il désigne une pratique paranormale, impliquant l’utilisation de fétiches, d’effigies ou de poupées afin d’influencer positivement l’environnement des personnes, leur comportement voire leur santé. Cette effigie représente l’être envoûté et les actions qu’elle subit ont des répercussions sur cette personne. Généralement, pour créer un lien entre le sujet visé et l’effigie, un élément est utilisé, comme des cheveux ou des morceaux de peau. Il est également possible d’insérer dans l’effigie une photographie de la personne visée ou un bout de papier sur lequel son nom est inscrit.

Pendant le désenvoûtement, des traitements sont faits à l’effigie. Parfois, il est fait usage de philtres et de rituels, qui servent généralement à modifier bénéfiquement son comportement ou les caractéristiques de son environnement.

L’influence maléfique de la poupée vaudou

L’envoûtement de magie noire est capable de provoquer des malheurs dans de nombreux domaines : la santé, les liens affectifs et sociaux, la réussite, le travail, etc. L’exemple le plus connu d’effigie est les poupées vaudou, popularisées par le cinéma et la télévision, bien qu’elles n’apparaissent pas sous cette forme dans ce courant religieux. L’envoûtement de magie noire est une influence maléfique qui agit à l’extérieur de la personne, ce qui la différencie d’une possession. Bien qu’il soit généralement lancé sur des personnes, il peut également avoir pour cible un lieu ou un objet. Pour mettre fin aux problèmes qui lui sont envoyés, la personne envoûtée doit faire appel à un connaisseur en magie blanche, capable de la désenvoûter.

Le mauvais oeil : un cas particulier

Un symbole puissant

L’œil est un symbole très puissant. On dit des yeux qu’ils sont la fenêtre de l’âme. Le mauvais oeil représente le penchant négatif de ce pouvoir. Il dévoile les sentiments négatifs éprouvés par les autres (comme l’envie et la jalousie) et les transmet. Il a la réputation de provoquer différents malheurs et blessures. Le mauvais oeil est généralement jeté quand la personne ne perçoit pas le regard malveillant. Il est particulièrement efficace sur les enfants et les animaux. Il est connu dans le monde entier, et ce depuis l’Antiquité. D’ailleurs, dans l’Antiquité gréco-romaine, des symboles protecteurs étaient inscrits sur de nombreux objets du quotidien et dans les tombes.

Les méthodes pour s’en protéger

De nombreuses méthodes sont employées pour se protéger et détourner l’attention néfaste : le symbole du bon œil (comme l’œil d’Horus dans l’Antiquité égyptienne), des amulettes, des végétaux (comme le trèfle ou l’ail) ou des rituels impliquant des nombres de pouvoirs (comme le trois ou le sept). Les symboles sont généralement placés à l’entrée des maisons, sur le rétroviseur des voitures ou sur la coque des bateaux. Il existe presque autant de façons de s’en protéger que de cultures. Le mauvais oeil possède de nombreux points communs avec l’envoûtement : une personne l’utilise contre une autre, il est issu de sentiments négatifs, il provoque de multiples sortes de malheurs et sa nature le classe dans la magie noire. Si une personne subit les effets du mauvais oeil, elle doit se faire désenvoûter pour en être libérée.

Les signes d’un envoûtement

De nombreux indices

Différents signes peuvent indiquer l’usage d’un envoûtement de magie noire ou du mauvais oeil. Bien sûr, les accidents, les maladies et les malheurs font partie de la vie, mais lorsqu’ils sont systématiques, qu’ils ne laissent plus de place à la sérénité ni au bonheur, il est normal de se demander si leur origine n’est pas surnaturelle. L’envoûtement de magie noire se traduit par une grande malchance, dans de nombreux domaines. Des indices physiques, psychiques et environnementaux peuvent traduire sa présence. Physiquement, cela peut s’exprimer par une fatigue qui perdure, des migraines, des troubles du sommeil, des douleurs dorsales et des sensations d’oppression, des démangeaisons, une perte d’appétit, une perte de libido. Psychiquement, on peut éprouver une agressivité et/ou une nervosité inexplicables, de la déprime voire de la dépression, un repli sur soi. Des facteurs extérieurs peuvent également trahir la présence d’un maléfice : des pannes électroniques fréquentes, des invasions d’insectes, des problèmes financiers et/ou professionnels, des drames affectifs (comme une rupture amoureuse). Ce qui compte, c’est le nombre de ces symptômes. Un désenvoûtement n’est pas nécessaire si les signes sont peu nombreux. Par contre il le sera si ces signes s’additionnent, surtout s’ils n’ont pas d’origine explicable. À ce propos, vous trouverez un test pour savoir si vous êtes envoûté. Bien sûr, si vous avez des doutes, rien ne vaut l’avis d’un expert.

Faire appel à un spécialiste

Si vous êtes proie aux malheurs et pensez être victime d’un sortilège, je vous conseille de faire appel à un expert en magie blanche protectrice. Si vos soupçons sont avérés, il est impératif de réaliser un désenvoûtement pour mettre un terme aux malheurs que vous subissez. Ainsi, vous pourrez vous libérer de l’influence négative qui pèse sur vous et retrouver une vie normale. Il est toutefois plus facile de se rendre compte qu’une de ses connaissances est envoûtée que de constater son propre état d’envoûtement. Il existe également des cas d’auto-envoûtement, qui ont pour origine des émotions négatives ou des mauvais choix qui se retournent inconsciemment contre la personne qui les nourrit. Si vos problèmes ne sont pas provoqués par des forces surnaturelles, sachez que vous faire désenvoûter ne comporte aucun risque : le désenvoûtement est une magie intrinsèquement positive.

Opposition entre magie noire et magie blanche

Comme je vous l’ai expliqué précédemment, pour mettre fin aux effets d’un sort de magie noire, il faut donc utiliser la magie blanche. Comme leurs noms l’indiquent, ces deux sortes de magies sont complètement opposées. Elles sont utilisées avec des intentions et des objectifs totalement contraires. La magie noire se base sur de mauvaises intentions. Elle cherche à provoquer de la souffrance, à détruire certains pans de la vie d’une personne ou sa vie entière. Elle est souvent utilisée par des personnes envieuses, qui cherchent à se venger de la réussite des autres ou du bonheur qu’elles voient dans leur vie. La magie blanche, quant à elle, est issue d’intentions positives et altruistes. Elle cherche à protéger et à guérir, à réconcilier et à reconstruire. Cette distinction oppose le bien et le naturel au mal. D’autres couleurs sont utilisées pour désigner la magie (rouge, vert et bleu, notamment) mais il s’agit principalement de sous-catégories de magie. Se faire désenvoûter est la seule manière de se libérer d’un sort de magie noire.

Le principe du désenvoûtement

Le désenvoûtement sert à libérer la victime d’un sortilège néfaste, que ce dernier agisse au niveau de son corps, de son esprit ou de son environnement. La victime pourra retrouver ses capacités et reprendre le cours normal de sa vie. Il se base sur la personne qui le lance mais également sur celle qui est visée. Il peut s’agir d’une seule personne ou de deux différentes selon les cas. Avant toute chose, cette (ou ces) personne doit croire en la magie blanche. Si elle ne croit pas, le rituel pour désenvoûter n’aura aucun impact. Je vous conseille, si vous soupçonnez d’être sous l’emprise d’un envoûtement, d’agir sans attendre. Plus il sera pris en charge tôt, plus lutter contre lui sera facile et moins il provoquera de problèmes sur le long terme.

Se faire désenvoûter

Il existe plusieurs manières de se faire désenvoûter, toutes impliquent la mise en place d’un rituel. Les rituels les plus connus et les plus simples se réalisent à l’aide de sel et de bougies, mais certains impliquent l’utilisation du plomb ou du feu. Ils n’ont pas le même degré de puissance. Par conséquent, ils ne peuvent pas être tous utilisés par n’importe qui et ne conviennent pas pour contrer les mêmes niveaux d’envoûtement. Pour un cas mineur, vous pouvez tout à fait effectuer le rituel vous-même. Le mieux est de le répéter trois fois (un nombre est important), sur trois jours. Si votre rituel n’a aucun effet, c’est que le sortilège que vous subissez est puissant. Dans ce cas, je vous conseille de faire appel à un spécialiste en « désenvoûtement et protection ». Ce dernier saura évaluer l’envoûtement qui vous est infligé et prendre les mesures nécessaires pour y mettre fin grâce à ses connaissances. Il pourra utiliser des sorts plus puissants et adaptés. En plus d’éliminer les mauvaises influences, un rituel de désenvoûtement réussi vous protégera de futures tentatives.

Après le désenvoûtement

Les résultats du désenvoûtement ne sont pas immédiats mais ils surviennent progressivement. Avant toute chose, le désenvoûtement stoppe l’influence négative, contrant ses effets, avant de dénouer petit à petit l’envoûtement et de l’effacer entièrement. Toutefois, vous pouvez constater des signes d’amélioration dans la semaine qui suit le désenvoûtement. Généralement, il faut un mois pour que l’impact de l’envoûtement disparaisse entièrement. Aux premiers signes positifs, vous pouvez renouveler le rituel (une fois ou par série de trois) pour en accentuer les effets. Pour cumuler les effets des rituels, il est important de conserver les objets que vous avez utilisés la première fois et de les utiliser à nouveau, qu’il s’agisse de bougies ou de photos.